Sa philosophie

Par le Dr Zaki El Haffaf,
médecin généticien au Service de médecine génique du CHUM

Depuis quelque temps, le CHUM a exprimé la volonté d’établir un partenariat avec les patients dans le cadre d’une approche humaniste, et cela cadre tout à fait avec mes convictions les plus profondes.

Nous devons en effet être plus à l’écoute de nos patients, qui sont à la recherche d’information sur les prédispositions aux cancers. Nous faisons déjà beaucoup, mais probablement pas assez.

Durant ma carrière, j’ai eu l’occasion de beaucoup contribuer à la cause des enfants atteints de cancer. Mais j’ai trouvé cela insuffisant, car mon intérêt premier porte sur la famille. Cela m’a amené à vouloir comprendre pourquoi, dans certaines familles, le risque d’avoir un cancer est plus grand que dans d’autres. Le Service de médecine génique du CHUM m’offre le cadre de travail idéal pour chercher à répondre à ces questions.

Par ailleurs, je tiens à souligner la philosophie propre à notre service, qui, dès sa création, a été pensé pour le bénéfice direct des patients. Cette vision se reflète dans le travail de toute l’équipe du Service de médecine génique, profondément motivée par un vouloir-faire indéniable.