La reconstruction du mamelon et de l’aréole

Dre Christina Bernier  

Par la Dre Christina Bernier,
chirurgienne plasticienne au CHUM

     

La reconstruction du complexe aréolo-mamelonnaire sera l’étape finale de votre reconstruction. Cette dernière est habituellement faite 3 mois ou plus après votre dernière opération.

RECONSTRUCTION DU MAMELON - ARÉOLE

Votre reconstruction du mamelon sera faite en réarrangeant les tissus de votre sein reconstruit (lambeaux) ou en utilisant le mamelon du sein contralatéral (greffe). Ces deux techniques peuvent être pratiquées sous anesthésie locale.

Consultez la fiche : La reconstruction mammaire - "symétrisation" et reconstruction du mamelon et de l'aréole

PAR LAMBEAUX : De la peau et un peu de graisse de votre sein reconstruit seront soulevées et repliées pour former le nouveau mamelon.

AVANTAGE

  • Les cicatrices sont limitées au sein reconstruit seulement et pourront être recouvertes par un tatouage.

INCONVÉNIENTS

  • Peut être difficile à faire sur une reconstruction par prothèse avec de la peau très mince ou irradiée.
  • Le mamelon reconstruit a souvent moins de projection que le mamelon du sein normal.
  • Nécessite un tatouage pour que la couleur ressemble à celle du mamelon du sein contralatéral.

PAR GREFFE : Une portion du mamelon contralatéral est utilisée pour faire une greffe.

AVANTAGES

  • Meilleure symétrie de couleur et de forme avec le mamelon contralatéral.
  • Permet la diminution de la projection du mamelon contralatéral.

INCONVÉNIENTS

  • Nécessite une opération sur le mamelon normal.
  • Peut parfois entraîner une diminution de la sensibilité du mamelon normal.
  • Perte totale rare mais possible si la greffe ne prend pas.

APRÈS L’OPÉRATION

Que ce soit avec les lambeaux ou la greffe, vous aurez un pansement qui devra être gardé propre et sec jusqu’à la visite de contrôle de 5 à 7 jours après l’opération. Un pansement sera refait, et la reconstruction devra être protégée pour une semaine supplémentaire. Après 2 semaines, il n’y a habituellement plus de pansement, et vous pourrez reprendre vos activités normales.

RECONSTRUCTION DE L’ARÉOLE

La reconstruction de l’aréole peut être faite à l’aide d’une greffe ou d’un tatouage.

PAR GREFFE : La greffe peut être prélevée au niveau du pli interne de la cuisse, c’est-à-dire à la jonction de la cuisse et de la grande lèvre. La reconstruction par greffe vise à imiter la couleur et la texture d’une aréole normale.

AVANTAGE

  • Permet de créer une texture différente de celle du sein reconstruit et augmente la définition de l’aréole.

INCONVÉNIENT

  • Cicatrice additionnelle et couleur qui n’est pas toujours identique à celle de l’aréole contralatérale.

PAR TATOUAGE : Le tatouage pourra être utilisé pour colorer l’aréole et le mamelon. Il sera fait au moins 3 mois après la reconstruction du mamelon.

AVANTAGE

  • Ne crée pas de cicatrice additionnelle.

INCONVÉNIENTS

  • Ne permet pas d’imiter la texture de l’aréole.
  • Nécessite parfois des retouches, car la couleur s’estompe avec le temps.

Consulter la fiche : Prendre soin de mes cicatrices par le massage